Une semaine samu constructive au Centre zen du Perche Daishugyoji en Normandie !

Une semaine samu constructive ! (mai 2018)

 

Dix personnes motivées, cela permet d’avancer sur plusieurs chantiers ! C’est en tout cas ce qui s’est produit du 5 au 12 mai au Centre zen du Perche – Daishugyoji. Une petite équipe s’y est réunie dans la bonne humeur pour plusieurs samus (travaux collectifs) d’extérieur.

Le temps favorable a tout d’abord permis d’enduire la partie haute d’un pignon exposé au vent d’ouest, par la technique de l’enduit gratté : la bétonnière mêle le sable, l’eau et la chaux, et cette « colle » recouvre totalement le mur (préalablement piqueté) avant d’être brossée pour laisser apparaître les pierres. L’opération devrait bientôt être renouvelée sur plusieurs murs, puis cet été sur le grand pignon du dojo.

En parallèle, plusieurs aménagements ont été effectués dans le jardin. Taille de haies, extension du mur végétal, tonte, débroussaillage… l’équipe « petits abords » avait de quoi s’occuper. Tout comme les ponceurs de poutres ou les peintres de fenêtres, quand le vent les laissait tranquilles !

Mais le principal chantier restait la réfection d’une toiture, sur un bâtiment destiné à être transformé en dortoir et en réfectoire. Les couvreurs ont commencé à démonter le toit existant (en réparant ou remplaçant les chevrons abîmés), puis à poser un isolant et à mettre l’ensemble hors d’eau. Les 80 mètres carrés de toiture, dont une noue de douze mètres, ne pouvaient bien sûr être remplacés en une semaine. Ce chantier continuera pendant plusieurs mois.

Une semaine samu bien remplie, donc, avec les zazens quotidiens à 6 h 30 et 20 heures, des moments de détente avant le coucher, et même la participation au très long repas de la fête du village le dernier jour. Ce qui n’a pas empêché la bonne tenue de la journée de zazen du lendemain.