La lettre de Hugues Yusen Naas 2019

Hugues Yusen Naas 11
Hugues Yusen Naas

Chers amis bonjour,
Je profite de ce début d’année pour vous envoyer mes meilleurs vœux et vous souhaiter un bon gyoji dans cette pratique transmise par les maîtres et qui nous tient à cœur.

Je voulais également vous faire part de quelques évolutions importantes, et tout d’abord vous annoncer ou vous rappeler que j’ai accepté d’assumer la fonction d’abbé de la Gendronnière.Cela implique de s’y rendre régulièrement quelques jours par mois, si possible accompagné d’un ou plusieurs d’entre vous, pour soutenir la vie des permanents qui s’occupent des lieux. J’en profite pour vous dire que, après le départ de Didier Blain, Christèle va prendre le relais et se charger de la comptabilité de l’AZI. Elle aura donc à aller régulièrement à la Gendronnière pour des périodes de deux ou trois jours et nous essaierons d’y aller ensemble. Ce sera l’occasion d’avoir un œil sur les travaux en cours, et de programmer des chantiers nécessaires à l’entretien et à la rénovation des bâtiments. Bien sûr, la fonction d’abbé va également de pair avec la présence à certaines manifestions officielles.

La cérémonie d’intronisation suivie du hossenshiki de Christian Degrande aura lieu le samedi 27 avril dans l’après-midi. C’est le jour d’arrivée de la « Sesshin Grande Sangha », qui accueille l’assemblée générale de l’AZI et que dirigera Raphaël Triet. Pour l’organisation de la cérémonie d’intronisation, je me rendrai sur place dès le 25, et j’invite ceux d’entre vous qui le peuvent à m’y rejoindre.

On m’a aussi proposé de diriger un camp d’été à la Gendronnière, en l’occurrence la deuxième session, qui se déroulera du 9 au 14 juillet. Cela implique de venir avec une équipe qui assumera plusieurs fonctions nécessaires au bon déroulement de la pratique, et qui sera présente, autant que possible, dès la sesshin précédente, dirigée par Philippe Coupey : la transmission des responsabilités pourra ainsi se faire avec fluidité. Pendant la session que je dirigerai, il y aura plusieurs ordinations. Là encore, je vous invite à m’assister pour que tout se déroule au mieux.

Enfin, nous commençons à organiser les ateliers de L’esprit du geste, qui seront suivis d’une sesshin et se tiendront comme chaque année autour de la Toussaint.

Trois moments forts, donc, ponctueront pour moi cette année à la Gendronnière : fin avril, début juillet et en automne. C’est l’occasion pour notre sangha de s’y réunir et d’apporter sa contribution à la collectivité.

 

Tout cela ne remet pas en cause la vie à Daishugyoji, où l’aménagement des locaux continue, de même que la pratique. Six-sept personnes du coin viennent régulièrement, et certaines restent maintenant dormir le soir pour être également présentes au zazen du matin. Nous avons accueilli du monde en résidence en ce début d’année, et vous pouvez voir sur notre site les dates des prochaines journées de zazen. Il y aura aussi une session d’été, autour du 15 août, et des semaines samu dont la date reste à déterminer.

Cette année 2019 s’annonce donc très riche en engagements divers, entre le Perche et la Gendronnière. Je compte sur vous.

 

Hugues.